• François Fenech

Tourisme en danger, 1.2 milliards de perte en 2020, illustration avec l'action ACCOR




Selon un rapport publié mercredi par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, l'industrie mondiale du tourisme perdra au moins 1,2 milliards de dollars cette année dans un contexte de restrictions de voyage paralysantes et de méfiance des consommateurs pendant la pandémie de coronavirus.


Les pertes, égales à 1,5% de l'économie mondiale, pourraient grimper à 3,3 milliards de dollars si le coup dur pour les voyages d'agrément internationaux persiste jusqu'en mars 2021, avec les effets les plus sévères affectant les pays en développement et insulaires, selon le rapport de l'agence basée à Genève.


L'Europe a récemment étendu son blocage aux voyageurs américains en raison des problèmes liées à la propagation du coronavirus.


L'effondrement du tourisme pourrait coûter à la Jamaïque 11% de son produit intérieur brut et réduire le PIB de la Thaïlande de 9%, a déclaré la CNUCED. D'autres points chauds comme le Kenya, l'Égypte et la Malaisie pourraient perdre plus de 3% de leur PIB, selon le rapport.


Proportion du produit intérieur brut généré par les voyages et le tourisme



La perte de revenus pourrait se traduire par une forte augmentation du chômage dans les pays où les salaires pourraient chuter de 12% en Thaïlande, 11% en Jamaïque et 9% en Croatie.


Les pays riches avec des économies plus diversifiées comme la France, la Grèce, l'Italie, le Portugal, l'Espagne et les États-Unis risquent également de perdre des milliards de dollars de recettes touristiques, selon le rapport.


Source Bloomberg


Illustration avec le groupe français ACCOR


Accor est un groupe hôtelier français qui possède des hôtels, des stations touristiques et résidences de vacances. C'est le premier groupe hôtelier en Europe et le sixième à l’échelle mondiale. Le groupe pèse 6.56 milliards d'euros. Depuis le début de la crise du COVID19 la valeur de l'action de ACCOR a perdu près de 38% de sa valeur.


La tendance actuelle et les nombreuses craintes d'une deuxième vague de coronavirus en Europe font craindre de nouvelles mesures de restrictions à l'encontre des activités touristiques. Si ce scénario se confirme l'action ACCOR pourrait chuter jusqu'à ses plus bas niveaux 19.70€ (atteint en 2011) puis 16€ le niveau d'après crise des subprimes. (ndlr)



Profitez de nos analyses complètes et de nos formations/coaching à l'investissement en bourse en consultant NOS OFFRES.


#trading #bourse #covid19 #accor


 

 

 

 

©2020 SandFoxTrading All rights reserved

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89 % des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site et les services qui y sont proposés ne constituent en aucun cas un conseil en investissement financier ou une recommandation d'investissement à caractère personnalisé. SandFoxTrading ne pourra être tenu responsable des décisions d'investissement ou des éventuelles pertes des clients. SandFoxTrading ne constitue en aucun cas une incitation à acheter ou vendre des instruments financiers. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte en capital.

  • Twitter Icône sociale