• François Fenech

La BCE maintient le montant de son programme d'aides et reste vigilante



La Banque centrale européenne a maintenu ses mesures de relance monétaire d’urgence inchangées alors que les dirigeants politiques de la région se préparaient à négocier un plan visant à sortir l’économie de la pire crise de son histoire.


La présidente de la BCE, Christine Lagarde, et ses collègues ont maintenu jeudi leur programme d'achat d'obligations pandémiques à 1,35 milliard d'euros (1,5 milliard de dollars) et les taux d'intérêt à -0,5%, maintenant le flot de liquidités qui a jusqu'à présent calmé les marchés et maintenu les coûts d'emprunt à un niveau bas.


Avec les cas de coronavirus en échec pour le moment et la fin des blocages, la pression s'est relâchée sur la BCE pour fournir plus de soutien monétaire. Pourtant, les perspectives restent fragiles et dépendent en grande partie de la capacité des dirigeants de l'Union européenne à régler leurs différends concernant un fonds de relance révolutionnaire lors de leur réunion à Bruxelles vendredi.


La production économique se contracte le plus en Italie, le moins en Pologne cette année




Source: Commission européenne


Les décideurs politiques ont commencé à paraître un peu moins pessimistes quant au rebond des récentes apparitions publiques. Cependant, ils se méfient d'un autre pic d'infections - un risque souligné par des épidémies locales dans certaines régions et une résurgence aux États-Unis, la plus grande économie du monde.


Les décideurs politiques ont averti à plusieurs reprises que le chemin du retour aux niveaux d'activité d'avant la crise sera difficile, marqué par un chômage plus élevé et des faillites qui pourraient augmenter fortement à la fin des programmes d'aide publique. Les pays devront trouver des moyens de faire face au lourd fardeau de la dette qu’ils accumulent.


Lorsque la Commission européenne a prévu la semaine dernière une contraction économique de près de 9% pour la zone euro cette année, conformément à l'évaluation de la BCE en juin, elle a également averti que les pays du sud de l'Europe, dont l'Italie et l'Espagne, subiraient un coup beaucoup plus important que les pays du nord tels que Allemagne.


La BCE devrait dépenser près de 2 000 milliards d'euros supplémentaires en actifs d'ici la fin de 2021


Source: BCE, enquête Bloomberg auprès des économistes réalisée du 3 au 8 juillet


Source reuters


Profitez de nos analyses complètes et de nos formations/coaching à l'investissement en bourse en consultant NOS OFFRES.


#trading #bourse #finance



 

 

 

 

©2020 SandFoxTrading All rights reserved

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89 % des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site et les services qui y sont proposés ne constituent en aucun cas un conseil en investissement financier ou une recommandation d'investissement à caractère personnalisé. SandFoxTrading ne pourra être tenu responsable des décisions d'investissement ou des éventuelles pertes des clients. SandFoxTrading ne constitue en aucun cas une incitation à acheter ou vendre des instruments financiers. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte en capital.

  • Twitter Icône sociale