• François Fenech

L'automobile et les bancaires dans le rouge en attendant la BCE

Mis à jour : juin 17




Les actions européennes ont légèrement reculé ce jeudi après un fort rallye haussier cette semaine, les investisseurs se concentrant sur une réunion de la Banque centrale européenne où les décideurs devraient fournir davantage d'aide à l'économie de la zone euro en difficulté.


L'indice paneuropéen STOXX 600 a reculé de 0,4%, mais s'est maintenu près de ses sommets du début de mars, tandis que les actions de la zone euro ont également perdu 0,4%.


Les constructeurs automobiles et les banques ont mené les baisses, reculant respectivement de 2,3% et 1,7%.


Les marchés boursiers ont fortement rebondi cette semaine, le Nasdaq à forte intensité technologique de Wall Street approchant des niveaux record comme signe de reprise après une récession causée par le coronavirus, l'optimisme concernant un vaccin COVID-19 et les espoirs de plus de stimulus ont stimulé l'appétit pour le risque.


Les investisseurs s'attendent à ce que la BCE augmente les achats d'obligations de 500 milliards d'euros (560,25 milliards de dollars), mais la seule question est de savoir si elle agira jeudi ou se prolongera jusqu'en juillet, car un accord sur le soutien budgétaire à l'échelle de l'Union européenne renforce la patience.


La banque rend sa décision politique à 11 h 45 et la présidente Christine Lagarde tient une conférence de presse à 12 h 30.


"Les marchés boursiers sont dans une phase de consolidation modérée avant la réunion de la BCE et plus tard la Fed, même si cela laisse présager de l'optimisme", écrit Sébastien Galy, macro stratège chez Nordea Asset Management, dans une note du matin.


"Nous prévoyons un peu de volatilité autour de l'annonce, mais une évolution positive pour le crédit devrait soutenir les actions européennes"


Les banques de la zone euro ont perdu 1,7% après que la reprise générale du marché a tiré l'indice près de 30% par rapport à son creux historique. BNP Paribas perd 2.7% à 11h30.





Pendant ce temps, les partis de la coalition allemande ont convenu d'un plan de relance de 130 milliards d'euros pour accélérer la sortie de la crise mercredi, mais les actions de Daimler, BMW et Volkswagen ont glissé de 2% et 4,2% en raison de la priorité donnée aux aux voitures électriques.


L'Allemagne a également dévoilé une taxe échelonnée sur les véhicules émettant de grandes quantités de dioxyde de carbone (CO2), frappant notamment les véhicules utilitaires et sport. Les titres de fournisseurs de pièces automobiles telles que Continental (CONG.DE) et Valeo (VLOF.PA) ont baissé de 1,7% et 2%.


La société française de spiritueux Remy Cointreau (RCOP.PA) a bondi de 6,4% après avoir prédit une forte reprise au second semestre, tirée par la Chine et les États-Unis.


La société allemande de vêtements de sport Adidas (ADSGn.DE) a progressé de 1,3%, affirmant que les ventes avaient renoué avec la croissance dans la Chine élargie plus rapidement que prévu après la fermeture du coronavirus.


#trading #bourse #bce


Profitez de nos analyses complètes et de nos formations/coaching à l'investissement en bourse en consultant NOS OFFRES.


source : reuters


 

 

 

 

©2020 SandFoxTrading All rights reserved

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89 % des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site et les services qui y sont proposés ne constituent en aucun cas un conseil en investissement financier ou une recommandation d'investissement à caractère personnalisé. SandFoxTrading ne pourra être tenu responsable des décisions d'investissement ou des éventuelles pertes des clients. SandFoxTrading ne constitue en aucun cas une incitation à acheter ou vendre des instruments financiers. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte en capital.

  • Twitter Icône sociale