• François Fenech

BREXIT : les investisseurs fuient de plus en plus le marché britannique, faut-il vendre le FOOTSIE ?



Les différences entre les marchés européens et britanniques semblent plus marquées que jamais.


Alors que les dirigeants de l’Union européenne concluent un accord de sauvetage historique pour sauver les économies les plus faibles de l’Union, les négociations sur le Brexit continuent d’échouer dans la réalisation de progrès. Les investisseurs récompensent l'unité européenne et punissent les problèmes insolubles du Royaume-Uni.


L'euro est proche du plus haut depuis début 2019, l'indice DAX de l'Allemagne est presque en positif sur 2020 et l'indice Stoxx Europe 600 a récupéré 3,5 milliards de dollars depuis le creux de la mi-mars.


Dans la dernière enquête des gestionnaires de fonds de Bank of America Corp., il semble que les investisseurs ont augmenté leur allocation en actions de la zone euro de 9 points de pourcentage, la plus forte augmentation de pondération pour toutes les régions.



En revanche, le Royaume-Uni reste profondément impopulaire. La livre s'est affaiblie cette année et les actions de l'indice FTSE 100 ont baissé de 17% en 2020. La livre n'est que l'une des deux principales devises où les positions courtes sont plus nombreuses que les acheteurs, selon la Banque Scotia.


Les gestionnaires de fonds disent que le Royaume-Uni est un endroit dangereux pour investir en raison de l'imminence d'un Brexit sans accord à la fin de l'année, lorsque la période de transition se terminera et que les tarifs douaniers peuvent potentiellement entrer en vigueur.


Les négociateurs du Brexit dans une impasse tendue, un espoir fracassant pour un accord rapide


«Si ces risques se réalisent, à savoir un Brexit sans accord, alors vous pourriez envisager une baisse de 10% ou plus de la livre sterling.» a déclaré Mike Riddell, un gestionnaire de fonds chez Allianz Global Investors.




Faut-il acheter ou vendre l’indice britannique ?


Depuis le 11 juin, le FOOTSIE est en phase range et oscille entre 6050 et 6300 points.

D’un point de vue technique à court terme, le FOOSTIE se dirige actuellement sur la borne basse du range, le support des 6050 points donc le sentiment est vendeur.


Etant donnée les perspectives qui sont mauvaises pour le Royaume Uni et le Brexit, si la tendance baissière se poursuit et que le support des 6050 est cassé, le prochain objectif à la vente sera situé aux alentours des 5650. (ndlr)


Source Bloomberg


Profitez de nos analyses complètes et de nos formations/coaching à l'investissement en bourse en consultant NOS OFFRES.


#bourse #trading




 

 

 

 

©2020 SandFoxTrading All rights reserved

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89 % des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site et les services qui y sont proposés ne constituent en aucun cas un conseil en investissement financier ou une recommandation d'investissement à caractère personnalisé. SandFoxTrading ne pourra être tenu responsable des décisions d'investissement ou des éventuelles pertes des clients. SandFoxTrading ne constitue en aucun cas une incitation à acheter ou vendre des instruments financiers. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte en capital.

  • Twitter Icône sociale