• François Fenech

La FED face aux incertitudes du coronavirus

Mis à jour : juin 17



La Fed dit que vaincre la pandémie est la clé, mais comment saura-t-elle que les choses vont mieux ?


Après trois mois complets de réponse à une pandémie mondiale, les responsables de la Réserve fédérale américaine se sont unis autour d'un point: des progrès durables sur le front économique dépendront des capacités à contenir la propagation du coronavirus.


Faire des projections lointaines parait très compliqué. Les décideurs politiques de la Fed se réunissent cette semaine pour évaluer les signes de reprise de l’activité économique et de savoir si le pire de la crise est déjà passé ou non.


Une perte de 2,5 millions d'emplois au lieu de 8 millions aux États-Unis le mois dernier entrera en ligne de compte dans leur débat, sachant qu’avec plus de personnes au travail, le risque de propagation du virus est plus élevé.


La banque centrale américaine est sur tous les fronts : à la fois sur les engagements à long terme qu'elle pourrait prendre pour ancrer les taux d'intérêt à un bas niveau, et sur la poursuite des programmes visant à soutenir les entreprises qui ont été durement touchées par la crise.


Après avoir abaissé les taux d'intérêt à près de zéro et lancé une multitude de programmes de crédit dans une frénésie de réunions d'urgence en mars, aucune décision politique majeure n'est cependant attendue ce mercredi après la réunion du FOMC ( Federal Open Market Committee).


Les décideurs politiques publieront toutefois des projections économiques pour la première fois depuis décembre. Ces projections tiendront compte des mesures de confinement face au coronavirus, de la vague massive de chômage et des fermetures généralisées du secteur économique qui ont mis fin à une décennie d’expansion économique.


Trois mois de données ont permis de vérifier l'ampleur de la crise - le chômage a peut-être baissé en mai mais reste à un niveau de crise à 13,3%. Et bien qu'il semble que le pire en termes de chômage ait pu être atteint, l'économiste d'Oxford Economics, Bob Schwartz, a averti vendredi que "le redressement remarquable du mois dernier reflétait la partie facile du processus de guérison".



En outre, ce qui reste inconnu est peut-être ce qui importe le plus - la mesure dans laquelle des progrès durables ont été accomplis pour contenir une crise sanitaire dans laquelle plus de 110 000 Américains sont morts.


Les décès et l'augmentation de nouveaux cas, qui avaient diminué en moyenne, ont récemment augmenté. L'assouplissement des restrictions sur les rassemblements commerciaux et sociaux, quant à lui, a suscité des inquiétudes quant à une éventuelle vague de nouvelles infections. Ces craintes se sont intensifiées à la fin du mois dernier, alors que les Américains affluaient sur les plages et les lacs pour célébrer le long week-end du Memorial Day.


Deux semaines de manifestations à travers le pays à propos de la mort de George Floyd, un homme afro-américain décédé en garde à vue à Minneapolis, ont ajouté encore plus d'incertitude dans les grandes villes, y compris certaines qui semblaient avoir le virus sous contrôle.


Pour la Fed, donner un sens à tout cela est devenu un challenge, les décideurs politiques regardant le même ensemble d'informations et voyant différentes trajectoires.


Interrogé sur les scènes des fêtards du Memorial Day dans une station du lac Missouri, le président de la Fed de St. Louis, James Bullard, a déclaré qu'il pensait que le risque d'une deuxième grande vague d'infections était faible en raison d'une réponse rapide attendue des autorités sanitaires.



Le même jour, le président de la Fed d'Atlanta, Raphael Bostic, a déclaré qu'il accordait une attention particulière «aux rassemblements qui se produisent d'une manière qui ... conduira potentiellement à une deuxième vague qui provoquera un autre arrêt de l’économie. Si cela se produit, je pense qu'il y a des préoccupations plus importantes » au sujet de la reprise économique.


Les projections économiques de ce mercredi fourniront un aperçu essentiel de la façon dont les responsables de la Fed voient la trajectoire de la pandémie et s’ils pensent que l’économie a déjà touché le fond.



La Fed n'a pas essayé d'établir son propre système central de surveillance ou de traitement de données sur la santé, mais s'est largement inspirée des informations accessibles au public, des consultations avec des experts externes et d'une quantité considérable de lectures scientifiques.


Mais même les experts ont du mal à mesurer l’efficacité de la lutte contre la pandémie du COVID-19 avec des niveaux de tests encore insuffisants pour décrire pleinement l'évolution de la crise sanitaire.


Dans un article récent, Jeffrey Harris, médecin et professeur d'économie au Massachusetts Institute of Technology, a noté que les principales méthodes de suivi des progrès contre le virus avaient toutes échoué dans une juridiction ou une autre.


Le rythme de la levée des restrictions n'est pas à la charge de la Fed, et les décideurs politiques affirment que la vigueur d'une reprise dépendra de la sécurité des personnes dans les magasins et les bureaux.


Une deuxième vague d'infections pourrait ruiner ce processus.


La Fed ne sait peut-être pas avec certitude si cela arrivera, mais Powell a déclaré à la fin du mois dernier qu'elle réagirait si c'était le cas.


"Il y a clairement un risque de deuxième vague, et ce sera difficile", a déclaré Powell. "Nous, bien sûr, continuerions de réagir ... Nous n’avons pas atteint nos limites."


Profitez de nos analyses complètes et de nos formations/coaching à l'investissement en bourse en consultant NOS OFFRES.


Sources : reuters, bloomberg


#trading #bourse

 

 

 

 

©2020 SandFoxTrading All rights reserved

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89 % des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site et les services qui y sont proposés ne constituent en aucun cas un conseil en investissement financier ou une recommandation d'investissement à caractère personnalisé. SandFoxTrading ne pourra être tenu responsable des décisions d'investissement ou des éventuelles pertes des clients. SandFoxTrading ne constitue en aucun cas une incitation à acheter ou vendre des instruments financiers. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte en capital.

  • Twitter Icône sociale