• François Fenech

Après la FED, les chiffres de l'emploi américains vont-ils faire sortir les indices de leur range ?




Les décideurs de la Réserve fédérale américaine envisagent de renouer avec une promesse de l'ère de la grande récession de maintenir les taux d'intérêt bas jusqu'à ce que certaines conditions soient remplies, afin de se remettre plus rapidement de la récession déclenchée par la pandémie de coronavirus.


Les décideurs politiques "ont généralement indiqué leur soutien" à lier la politique de fixation des taux à des résultats économiques spécifiques, a montré mercredi le compte rendu de la réunion de politique générale de la banque centrale américaine du 9 au 10 juin. "Un certain nombre" a favorisé une promesse de laisser les taux bas jusqu'à ce que l'inflation atteigne ou même dépasse légèrement l'objectif de 2% de la Fed.


Les responsables de la Fed prévoient que les États-Unis subiront le pire ralentissement économique depuis la Seconde Guerre mondiale, et ils n'ont aucune intention de renoncer à fournir des stimulants dans un avenir prévisible.


Le dollar américain a légèrement prolongé ses pertes face au yen et à l'euro tandis que l'indice S&P 500 a légèrement augmenté après la publication du procès-verbal.


La Fed a déclaré à plusieurs reprises que les perspectives économiques aux États-Unis restaient très incertaines et a réaffirmé qu'une reprise économique complète dépend de la bataille pour contrôler la propagation du coronavirus, qui a tué plus de 127 000 personnes aux États-Unis.


Depuis la réunion, une forte augmentation des infections aux États-Unis a conduit plusieurs décideurs à avertir que les signes d'une reprise économique naissante au cours des dernières semaines pourraient déjà être menacés alors que les États durement touchés interrompent ou inversent la réouverture de leurs économies.


L'économie américaine est entrée en récession en février et la production économique et l'emploi sont encore bien en deçà des niveaux d'avant la crise malgré un rebond alors que les restrictions étaient assouplies. Plus de 30 millions de personnes recevaient des chèques de chômage au cours de la première semaine de juin, soit environ un cinquième de la population active.


Lors de la réunion de politique générale du mois dernier, la Fed a annoncé qu'elle prévoyait des années de soutien extraordinaire à l'économie, les décideurs politiques prévoyant une baisse de 6,5% de l'économie en 2020 et un taux de chômage de 9,3% à la fin de l'année.


En plus de réduire les taux d'intérêt, la banque centrale a également injecté des milliers de milliards de dollars dans l'économie pour maintenir le crédit aux entreprises et aux ménages.


Les inquiétudes des Américains face à la propagation du coronavirus sont au plus haut depuis plus d'un mois, a révélé mercredi un sondage Reuters / Ipsos, un jour après que les États-Unis aient enregistré la plus forte augmentation en un seul jour de nouveaux cas depuis le début de la pandémie.


Aujourd'hui les marchés indiciels seront dans l'attente de la publication des NFP sur l'emploi américain à 14h30.


Jusqu'ici les indices restent en configuration de range, les investisseurs attendront un mouvement directionnel. Les inquiétudes faces à l'augmentation virulente du nombre de cas de coronavirus aux USA n'ont pas encore impacté les marchés. (ndlr)



Profitez de nos analyses complètes et de nos formations/coaching à l'investissement en bourse en consultant NOS OFFRES.


Source Reuters


#trading #bourse

 

 

 

 

©2020 SandFoxTrading All rights reserved

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89 % des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site et les services qui y sont proposés ne constituent en aucun cas un conseil en investissement financier ou une recommandation d'investissement à caractère personnalisé. SandFoxTrading ne pourra être tenu responsable des décisions d'investissement ou des éventuelles pertes des clients. SandFoxTrading ne constitue en aucun cas une incitation à acheter ou vendre des instruments financiers. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte en capital.

  • Twitter Icône sociale