• François Fenech

Les indices décrochent après les déclarations de la FED, le CAC plonge sous 5000 points



Hier soir la Réserve Fédérale américaine a publié ses déclarations et ses prévisions économiques . Les taux resteront proches de zéro jusqu’en 2022. Après la crise du coronavirus et ses nombreux impacts économiques, le premier objectif est de s’assurer que l’économie américaine a bien redémarré durablement.


Pas de surprise donc sur les marchés, puisque la décision de maintenir les taux bas était déjà pricée et a expliqué en partie le rallye haussier de ces dernières semaines. Point rassurant : alors que le consensus nourrissait des doutes sur la maintien d’un politique dovish de taux bas après 2021, Jérôme Powell a bien confirmé que la politique resterait inchangée en 2022.


Autre déclaration, la Fed a confirmé qu’elle continuerait à racheter des actifs du Trésor à hauteur de 80 milliards de dollars par mois et des titres de créances hypothécaires à hauteur de 40 milliards de dollars.


Les prévisions économiques de la Fed tablent sur une chute du PIB américain de 6.5% en 2020 et un taux de chômage de 9.3%. Le président de la Fed, n’a pas caché ses craintes concernant le risque d’une deuxième vague de coronavirus qui viendrait invalider les prévisions économiques publiées hier soir.


A l’ouverture des marchés européens ce matin, les indices futures sont dans le rouge et corrigent fortement après ces déclarations :


Le CAC40 perd 2.94% à 4896

Le Dax30 perd 2.27% à 12189

Le Dow Jones perd 2.13% à 26395

Le S&P500 perd 1.75%

Le Nasdaq perd 1.29%



Profitez de nos analyses complètes et de nos formations/coaching à l'investissement en bourse en consultant NOS OFFRES.


#trading #bourse #cac40