• François Fenech

Bourse : reprise fragile, marchés actions en surachat et risque élevé d'une nouvelle baisse

Mis à jour : juin 17



Alors qu'un sentiment d'euphorie avait envahi les marchés boursiers mondiaux, propulsant les actions à regagner 21 milliards de dollars de valeur à partir d'un creux de mars, la reprise semble de plus en plus fragile.


Même si beaucoup d’investisseurs ont profité du rebond incroyable des marchés notamment la semaine dernière, le débat se poursuit pour savoir si le rallye est un simple rebond du marché en tendance baissière ou une vraie reprise à la hausse. L’Asie a terminé la journée en hausse tandis que les actions européennes ont chuté en début de séance, le Stoxx Europe 600 a perdu 1,6%. Il en va de même pour le marché américain, les contrats à terme du S&P 500 ont baissé de 0,9%.


Les actions mondiales sont revenues à des niveaux observés pour la dernière fois en février, lorsque le coronavirus a commencé à se propager rapidement à l'extérieur de la Chine. La hausse de 42% par rapport au creux de mars est la meilleure avancée sur une période équivalente depuis 2009 pour l'indice MSCI ACWI qui comprend des actions des pays émergents et développés. Les montants négociés atteignent 20 fois les bénéfices de l’année prochaine.





La valeur des actions mondiales a augmenté de plus de 40% par rapport au creux de mars

"Ce rallye est une conséquence du soutien gouvernemental et des injections monétaires dans l'économie", a déclaré Paul Sandhu, responsable des solutions multi-actifs et conseiller clientèle pour l'Asie-Pacifique chez BNP Paribas Asset Management. «Il existe des risques qui pourraient entraîner une plus grande volatilité à court terme, c'est pourquoi nous continuons à couvrir nos portefeuilles à la baisse tout en recherchant des opportunités pour augmenter le risque à moyen et long terme.»


Jusqu'à présent, le marché est bullish. Les actions américaines viennent de franchir seuil psychologique capital en récupérant les pertes de cette année. L’indice de référence des actions en Asie vient de publier sa septième journée consécutive de gains, la plus longue séquence en plus de deux ans. Et les actions de la zone euro sont sur la bonne voie pour leur meilleur gain mensuel depuis 2015.





Des facteurs tels que les plans de relance et les politiques monétaires, la reprise des économies mondiales, l'assouplissement des mesures de confinement et la progression du nombre d'emplois aux États-Unis attirent plus d'acheteurs à investir, notamment dans des secteurs sous évalués. Pourtant, la prudence est de mise, certains investisseurs augmentant les couvertures contre la volatilité potentielle à venir.


"Le risque d'une correction augmentera si les investisseurs continuent à se positionner massivement et dans le cas d’une reprise rapide de l’économie, en particulier pour les secteurs qui sont vulnérables à une autre vague d'infections ou à une escalade des tensions entre les États-Unis et la Chine", a déclaré Tai Hui, stratège en chef du marché asiatique chez JPMorgan Asset Management.





Autre signe que le rallye est fragile, les gains de cours mondiaux au cours du dernier mois sont uniquement dus à une euphorie générale, les prévisions de bénéfices ayant à peine bougé depuis mai. À cela s'ajoute le fait que la mesure mondiale MSCI est en territoire de surachat depuis le début du mois, la jauge de force relative de l'indice atteignant le plus haut depuis janvier, ce qui est considéré comme un signal baissier par certains.


Les actions mondiales sont en territoire de surachat depuis début juin

Pendant ce temps, l'excès spéculatif a atteint son plus haut niveau depuis au moins 20 ans chez les traders d'options américains, ce qui est négatif pour les actions à moyen terme, selon Sundial Capital Research Inc. Et une stratégie séculaire de couverture des actions avec des obligations d'État est devenue discutable. maintenant que les rendements obligataires ont chuté grâce à l'assouplissement des politiques à travers le monde.


Source Bloomberg


Profitez de nos analyses complètes et de nos formations/coaching à l'investissement en bourse en consultant NOS OFFRES.


#trading #bourse #coronavirus


 

 

 

 

©2020 SandFoxTrading All rights reserved

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89 % des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site et les services qui y sont proposés ne constituent en aucun cas un conseil en investissement financier ou une recommandation d'investissement à caractère personnalisé. SandFoxTrading ne pourra être tenu responsable des décisions d'investissement ou des éventuelles pertes des clients. SandFoxTrading ne constitue en aucun cas une incitation à acheter ou vendre des instruments financiers. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte en capital.

  • Twitter Icône sociale