• François Fenech

Pétrole : les prix grimpent sous les efforts de l'OPEP


Pétrole : Les prix sont en hausse, les investisseurs anticipent un accord de l'OPEP+ pour prolonger les efforts de réduction de la production mondiale.


Ce matin, le Brent a augmenté de 2,3%, ou 88 cents, pour atteindre 39,20 $ le baril à 08 h 40. Le West Texas Intermediate (WTI) brut américain a grimpé de 2%, ou 72 cents, à 36,16 $ le baril. Le prix du Brent a doublé au cours des six dernières semaines, grâce aux coupes de production de l'opep+. Mais les prix du pétrole sont toujours en baisse de 40% jusqu'à présent par rapport au niveau d'avant crise du coronavirus.


Les producteurs de l'OPEP + envisagent d'étendre leurs réductions de production de 9,7 millions de barils par jour (bpj), soit environ 10% de la production mondiale, en juillet ou août, lors d'une réunion en ligne qui devrait se tenir le 4 juin.



D'un point de vue technique, le cours du brent reste à l'intérieur de son canal haussier et tente de rejoindre les 45.21$ le baril, pour combler le gap du 6 mars dernier.


"Très probablement, l'OPEP + pourrait prolonger les réductions actuelles jusqu'au 1er septembre, avec une réunion prévue avant cette date pour décider des prochaines étapes", a déclaré Edward Morse, responsable de la recherche sur les matières premières à Citi. Dans le cadre du plan original de l'OPEP +, les réductions devaient se prolonger jusqu'en mai et juin, pour revenir à une réduction de 7,7 millions de bpj de juillet à décembre. L'Arabie saoudite s'efforce de maintenir ses efforts de réduction. "Un accord de prolongation laisserait au groupe OPEP + un certain temps pour se conformer pleinement à la réduction initiale de 9,7 millions de bpj avant de réduire la réduction de la production à 7,7 millions de bpj pour le reste de l'année", a déclaré Harry, directeur mondial de la stratégie des marchés des matières premières de BNP Paribas. Les hausses de prix ont été limitées par la tension commerciale entre la Chine et les États-Unis au sujet de la législation de Pékin en matière de sécurité à Hong Kong, ainsi que par les données manufacturières montrant lundi que les usines du monde étaient toujours en difficulté.


Source reuters.


Profitez de nos analyses complètes et de nos formations/coaching à l'investissement en bourse en consultant NOS OFFRES.


#trading #bourse #pétrole