• François Fenech

Saudi Aramco, le géant mondial du pétrole réduit ses coûts face à la chute des prix du baril




Saudi Aramco, le plus grand exportateur mondial de pétrole, a commencé à supprimer des centaines d'emplois, car il semble vouloir réduire les coûts après la chute des prix de l'énergie, selon des personnes proches du dossier.


Aramco abandonne principalement du personnel étranger dans plusieurs divisions, les employés concernés ont eu l’information plus tôt cette semaine.


L'entreprise emploie près de 80 000 personnes et effectue chaque année une série de compressions de personnel. Cette année la réduction est plus grande qu’à la normale, selon plusieurs personnes.


"Aramco s'adapte à un environnement commercial très complexe et en évolution rapide", a indiqué le cabinet dans un communiqué. "Nous ne fournissons pas d'informations concernant les détails d'une action pour le moment, mais toutes nos actions sont conçues pour nous fournir plus d'agilité, de résilience et de compétitivité, en mettant l'accent sur la croissance à long terme."


Le bénéfice d'Aramco au premier trimestre a chuté de 25% en glissement annuel pour atteindre 62,5 milliards de riyals (16,6 milliards de dollars), les fermetures liées à la pandémie de coronavirus ayant provoqué l'effondrement de la demande de pétrole. Le prix du Brent a plus que doublé depuis fin avril, alors que davantage d'économies rouvrent. Mais à environ 41 $ le baril, il est toujours en baisse de 37% cette année, ce qui exerce une pression énorme sur les producteurs du monde entier.


Aramco a déjà réduit les dépenses en capital pour cette année à entre 25 et 30 milliards de dollars par rapport à un objectif initial de 40 milliards de dollars et a mis les dépenses de 2021 à l'étude.


Le producteur de Dhahran, en Arabie saoudite, a toujours des engagements de dépenses élevés. Elle a finalisé une acquisition de 69,1 milliards de dollars de 70% du fabricant de produits chimiques Saudi Basic Industries Corp. cette semaine. Bien qu'il ait étalé les paiements au vendeur, il doit encore payer 7 milliards de dollars le 2 août.


Il s'est également engagé à verser aux actionnaires un dividende de 75 milliards de dollars cette année, bien qu'il ait déclaré qu'il pourrait réduire le montant alloué au gouvernement saoudien, qui détient environ 98% des actions.


Les actions d'Aramco, cotée à Riyad en décembre, ont chuté de 14% depuis leur pic à 32,80 riyals. Sa valorisation boursière de près de 1,75 milliard de dollars est toujours la plus importante au monde. Ses revenus sont évalués à plus de 250 milliards de dollars malgré une chute de 15.89% liée à la baisse des cours du pétrole.




Si la remontée des cours du baril se poursuit, l’action ARAMCO pourrait prochainement rejoindre les 35 riyals. (ndlr)


Source Bloomberg


 

 

 

 

©2020 SandFoxTrading All rights reserved

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89 % des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site et les services qui y sont proposés ne constituent en aucun cas un conseil en investissement financier ou une recommandation d'investissement à caractère personnalisé. SandFoxTrading ne pourra être tenu responsable des décisions d'investissement ou des éventuelles pertes des clients. SandFoxTrading ne constitue en aucun cas une incitation à acheter ou vendre des instruments financiers. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte en capital.

  • Twitter Icône sociale